• L'anorexie en long, en large et en travers ...

    "La classification américaine DSM-IV-TR distingue 2 types d'anorexie mentale : l'anorexie restrictive et celle avec crises de boulimie et vomissements."  

     

    L'ANOREXIE RESTRICTIVE : 

    Elle présente la triade des 3 A : Anorexie, Amaigrissement et Aménorrhée.

    • La restriction alimentaire s'installe progressivement et annonce le début des troubles. Cependant la sensation de faim est conservée voir exacerbée MAIS l'anorexique se restreint volontairement et délibérément. Le sentiment de contrôler son corps et son appétit est recherché pour atteindre le but de l'amaigrissement. 

      Les apports caloriques sont réduits de jours en jours pouvant atteindre 300 calories/jours!

      INFO : Les calories sont les réserves d'énergies que nous donnons à notre corps en nous alimentant. Une femme a besoin de 2000 calories/jours et un homme de 2500 calories/jours, évidemment ces besoins varient en fonction de l'activité de chacun ! 

      Cette restriction passe souvent inaperçue, se cachant derrière des régimes par exemple. 

    • L'amaigrissement est d'abord légé mais s'accentue rapidement pouvant aller jusqu'à 25% du poids initial, voir 50% dans les cas les plus graves ! 

      Le diagnostic est posé quant il y a une baisse de 10% du poid initial ! 

      La plupart du temps les patientes ne se rendent pas compte de cette perte de poids, étant toujours aussi mécontente de leur physique et n'entendant pas les craintes de leur entourage. 

    • L'aménorrhée "est définie par un arrêt de 3 mois des cycles menstruels antérieurement réguliers ou un arrêt de 6 mois quand les cycles étaient irréguliers". 

      Cette aménorrhée est dite primaire quand la jeune fille n'a jamais été réglée ou secondaire dans le cas échéant. L'aménorrhée peut précéder ou suivre l'installation de la maladie. 

      La dénutrition n'est pas la seule cause de l'aménorrhée, sa survenue est probablement "liée à un phénomène psycho-dépendant agissant au niveau central sur l'axe cortico-hypothalamo-hypophysaire." - En gros c'est au niveau du cerveau ^^ ! 

     

    ANOREXIE AVEC BOULIMIE ET VOMISSEMENTS : 

    Pour certaines patientes, chaque repas sera suivi de vomissement volontaire. Le fait de basculer dans une anorexie avec boulimie et vomissement est angoissant pour l'anorexique car la peur de prendre du poids est toujours présente. 

    Cette angoisse générée par cette ré-alimentation peut entraîner des idées suicidaires et des passages à l'acte. 

    Il y à souvent alternance entre période d'anorexie restrictive et d'anorexie avec boulimie et vomissements. 

     

    L'anorexie en long, en large et en travers ...

    Photo par Stéphanie KRISTOFIC.
    http://www.art-kristofic.com

     


  • Commentaires

    1
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 14:00

    interessant ce résumée sur les différents types d'anorexie et boulimie.

    merci 

    2
    jo
    Mercredi 20 Novembre 2013 à 17:48

    Bonsoir, J'ai 63 ans et anorexique restrive/punitive depuis l'âge de 11 ans. L'anorexie n'est pas une maladie mais un état. Graves carences alimentaires.... J'ai connu les hospitalisations et les contrats. Ras le bol de lire et d'entendre des bétises sur cette "maladie". Chaque cas est différent. Ce que je reproche dans le milieu médical c'est que les personnes "en surpoids" sont mieux traitées que nous les maigres involontaires.

    3
    Jeudi 1er Septembre 2016 à 10:09

    Thanks for information

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :